Vous n’êtes tous que des drogués.

On y goûte la première fois aux débuts de notre adolescence. C’est sympa mais sans trop d’intérêt car on a pas encore l’âge d’avoir pleine conscience de la vie. Certains y goûtent pour faire comme les copains qui ont déjà tous essayé une fois, d’autres font ça d’eux même.

On y touche deux trois autres fois sans vraiment faire attention, puis là commence la dépendance.
On pleure de ne plus en avoir, on en reveut encore, et encore.

Puis d’un coup, comme ça, au tournant d’une rue, on tombe dedans. Paf, sans prévenir, on est accro.

Alors qu’est-ce ? Des moments d’euphorie, de sourire et de rire où plus rien d’autre ne compte que le sacré saint instant. On aimerait que ça dure toujours.
Parfois on en prend trop et y’a quelque chose qui pète, quelque chose qui cloche et on se sent mal. On en souffre, on en pleure, et on n’en dort plus la nuit.

Ça ne nous empêchera pas d’y retoucher une fois le problème résolu.

Parfois on décide d’arrêter parce qu’on ne tient plus.
Et peu à peu, son absence commence à nous rendre fou, à nous ronger.

Comment ça mon texte n’a pas de sens ? Vous n’avez jamais touché a la drogue ?
Oh ne mentez pas. Nous avons tous au moins une fois déjà connu l’amour…

20140609-000818-498726.jpg

La Douceur du métro Parisien.

Tous les Week-Ends j’allais chez mon copain; copain qui habitait loin. Et à Paris, qui dit habiter loin dit prendre le métro. Ce qui est loin d’être à mon goût.

Le métro, au-delà de ses occupants, est déjà un problème en lui même. En effet, la RATP (entreprise en charge de ceux-ci) est une blague à elle toute seule. Entre les retards provoqués par diverses choses (sac abandonné probablement par un touriste tête en l’air, un passager un peu trop impatient passé par la voie parce que prendre les escaliers c’est moins swag, un problème technique…j’en passe.), les grèves, et les horaires parfois fourbes, on a forcément du mal à s’y retrouver. Du coup, quand il s’agit de planifier une sortie, c’est presque comparable à la préparation de vacances dans le sud, avec le soleil et la plage en moins.

Image                                                       Station Pasteur sur la 12.

Image

Le métro est également un lieu de souvenirs, entre les soirées, les lettres lues puis déchirées, et j’en passe.

Il est souvent dit que les parisiens sont des êtres aigris. En même temps, vu la tête arborée par la plupart des passagers d’un métro, je ne peux pas vraiment contredire. Autant vous dire que croiser quelqu’un qui sourit dans les souterrains de Paris, ça relève du défi et qu’il vaut mieux faire une croix dans le calendrier quand ça arrive.

Image

Non sans blague?

En même temps, si nous les Parisiens, on tire la gueule dans le métro, c’est qu’il y a une raison. J’ai personnellement horreur du contact avec les autres: parfois, on est tellement serrés que je peux lever les jambes tout en restant en l’air, ce qui n’empêchera pas d’autres personnes de vouloir rentrer en poussant à la station suivante, même s’il n’y a PAS DU TOUT de place. Mais j’ai surtout du mal lorsque ce dit contact concerne mon visage et le postérieur d’un inconnu. Bah oui, même lorsque l’on est assis, il y a des désagréments. Pourtant, lorsqu’une place se libère à l’ouverture des portes, les nouveaux arrivants ne se font pas prier pour se jeter littéralement dessus tels des obèses au régime dévalisant scrupuleusement une boulangerie, quitte à pousser deux trois personnes dans la foulée sans aucun remords.

Image

Le Saint-Graal du Parisien lambda.

Une fois sorti(e) de l’enfer de la foule, vous pensez que tout cela est terminé? Qu’une fois arrivé(e) à votre station, la paix intérieure vous subjuguera ? Que nenni cher(e) ami(e). La RATP vous réserve une petite surprise finale.

ÇA:

Image

La fourberie sous son vrai jour.

Une fois sur dix, ces portes ne s’ouvrent pas et dans votre élan vous vous la prenez de plein fouet. Comment ça, ça sent le vécu ? Non absolument pas. (je me la suis peut être prise environ 10 fois OUI bon d’accord.) Je ne me plains pas. Comment ça j’ai le visage bleu? Bref.

J’espère que cet article vous aura plus!

Bye!

xx